Comme vous le savez, notre festival Regards d’ailleurs, dédié à l’Irlande a dû s’interrompre samedi 14 mars après 4 jours de projections, 6 films tout public (Vivarium, Without Name, 71, Au nom du père, Le Cheval venu de la mer, You’re Ugly Too), une « masterclass » (Lorcan Finnegan), et trois belles expositions à la Médiathèque, à la Chapelle de l’Hôtel-Dieu et en vitrine de L’Echo Républicain. Plusieurs séances scolaires, fort appréciées, ont pu se dérouler.

Si la déception est intense, tant il restait à faire, nous retiendrons de cette édition que notre public a répondu présent jusqu’au bout (2 salles ouvertes à CinéCentre pour la dernière soirée, plus de 80 spectateurs en moyenne au lycée Rotrou) et que nous avons été les bénéficiaires de beaucoup de gestes solidaires, émanant en particulier de futurs partenaires (Médiathèque L’Odyssée, Atelier à Spectacle, Cercle laïque, maisons Proximum…). Les liens avec les différentes communes de l’Agglo du Pays de Dreux – et même de Chartres, à travers 3 sites – se sont également resserrés, malgré les annulations.

En dépit des circonstances et du nécessaire renoncement final, Regards d’ailleurs s’est affermi dans la difficulté et apparaît plus que jamais comme la manifestation cinématographique la plus importante de notre région, tout en étant une manifestation culturelle essentielle pour la Ville de Dreux, son agglomération et le département d’Eure-et-Loir. La présence à l’ouverture de S.E. Mme Patricia O’Brien, ambassadeur d’Irlande à Paris, en a témoigné de façon éclatante.

Par ailleurs, nous avons prévu,en accord avec nos amis de CinéCentre, de poursuivre la diffusion des films proposés en salle quand la situation sanitaire le permettra à nouveau, sur une période assez longue. Nos abonnés ne souffriront ainsi d’aucun préjudice financier. Nous pourrons aussi continuer à mettre en valeur nos partenariats et même organiser les soirées spéciales – dédiées à chacun d’eux – qui n’ont pas pu avoir lieu. La diffusion des films hors-CinéCentre, pour lesquels nous avons déjà acquis les droits, pourra également donner lieu à des projections (et communications) supplémentaires.

Notre belle aventure ne s’arrête donc pas aujourd’hui. Je tenais, en tant que président de Fenêtre sur films et à titre personnel, vous remercier de votre présence et de votre soutien.

Thierry Méranger

Délégué général de Regards d’ailleurs

Président de Fenêtre sur films